A Chaque Mois Sa Plante, février 2017 : les palmiers d’exception

L’histoire des palmiers d’exceptionLa famille des palmiers est très diversifiée et beaucoup ont une utilité au quotidien. Les palmiers produisent des noix de coco, des dattes, de l’huile, du sucre, du rotin, du raphia et du sagou et jouent un rôle important dans l’économie mondiale. Il en existe quelque 200 genres et 3000 variétés qui poussent dans les régions chaudes d’Asie, d’Afrique, d’Amérique et d’Australie. La plupart des palmiers ont un tronc droit avec au sommet une couronne de feuilles en forme de plumes ou d’éventails. Les palmiers sont toujours reproduits à partir de leur graines et la durée de la production dépend de la taille de la plante. Plus la plante est grande ou vieille plus elle est longue à cultiver. En tant que plante d’intérieur, ils symbolisent les régions (sub)tropicales.
Origine
Le Livistona rotundifolia est originaire de la Malaisie. Le terme Rotundifolia indique la forme de main ronde des feuilles du palmier. Le Rhapis pousse en Chine et en Asie du Sud-Est. Le Caryota, que l’on reconnaît à ses feuilles « déchirées », provient d’une zone qui s’étend de l’Inde aux Philippines. À l’époque de Jésus, les feuilles de palmier étaient utilisées pour paver les chemins, d’où son nom, dans certains pays, de palmier de la paix. Le Cycas, enfin, n’est en fait pas un palmier mais fait partie d’une des familles de plantes les plus anciennes du monde : les Cycadacées. Des variétés de Cycas vivaient déjà au Carbonifère et au Jurassique, période des dinosaures. Le Cycas est très présent dans les régions méridionales et est originaire d’Asie du Sud-Est. Les jeunes feuilles se déroulent comme celle de la fougère. Le Cycas peut vivre très longtemps, jusqu’à 1000 ans, il pousse très lentement. 

Points à examiner lors de l’achat d’un palmier d’exception

  • Lors de l’achat d’un palmier d’exception, il est important de veiller au nombre de plantes par pot, qui indique l’épaisseur de la plante. Normalement, le Cycas, le Rhapis et le Livistona ne sont pas plus de trois par pot, et un peu plus pour le Caryota, de sorte à ce que la plante ait tout de suite un peu plus de volume.
  • Faire également attention à la taille du pot, la hauteur et la longueur de la feuille, qui donnent des indications quant à l’âge de la plante. Plus la plante est vieille, plus elle est chère et exclusive.
  • Lors de l’achat de palmiers d’exception, les plantes doivent être exemptes de maladies et infections. Faire surtout attention au puceron, au pulvinaire et à la cochenille.
  • Si le palmier d’exception a manqué trop longtemps d’eau, il peut être affecté par l’araignée rouge, qui se manifeste par une coloration grise des feuilles. Les pointes marron des feuilles sont causées par un taux d’humidité relative trop faible et les feuilles jaunes par une motte trop sèche ou trop humide.
  • La plante doit être bien enracinée, ne doit pas vaciller dans le pot et ne doit pas être déstabilisée par le poids de sa couronne.
  • Durant les périodes froides, il est conseillé de mettre une housse autour du palmier pendant le transport car il est très sensible au froid.

 

Assortiment 
L’assortiment de palmiers d’exception d’intérieur est limité. Ils se caractérisent par le fait qu’ils ne sont pas proposés par variété cultivée, tous les palmiers étant des variétés botaniques.
Le Rhapis, également connu sous le nom de palmier bambou, se caractérise par ses feuilles vert foncé en forme d’éventails. Les tiges ressemblent à des tiges de bambou et sont pourvues de fibres marron, ce qui rend la plante encore plus décorative.
Le Caryota ou palmier queue-de-poisson se distingue par l’extrémité de ses feuilles qui semblent être déchirées et donnent à la plante un air bizarre.
Le Livistona ou palmier éventail a de grandes feuilles composées. Étant pour la plupart soudées entre elles, les feuilles donnent l’impression de n’être qu’une seule et grande feuille. Le Livistona a des tiges piquantes, ce qui rend la plante plus spéciale.
Le Cycas (sagou ou petit rameau) se caractérise par ses robustes feuilles en forme de plumes vert foncé poussant sur le tronc comme une rosette. Lorsque la plante est jeune, son tronc n’est encore qu’une petite boule. Les plantes plus âgées sont pourvues de troncs massifs et épais qui peuvent devenir très longs. Dans le commerce, des Cycas sont vendus tant jeunes qu’anciens.

Conseil pratiques 
Tous les palmiers d’exception sont faciles à soigner. Chaque palmier d’exception demande toutefois une approche différente car ils poussent tous d’une façon différente, avec des feuilles et structures d’épaisseurs différentes et proviennent de régions différentes. Pour bien conseiller le client, il faut donc observer de quel palmier il s’agit.
● En fonction de l’emplacement, de la taille de la plante et de l’épaisseur des feuilles, la plante aura besoin de plus ou moins d’eau. Plus la feuille est épaisse et rigide (Cycas et Rhapis), moins la plante a besoin d’eau. Au contraire, plus la feuille est fine et fragile (Livistona et Caryota), plus la plante a besoin d’eau. Ces deux derniers aiment en outre à être aspergés, surtout en hiver lorsque le chauffage central est allumé et que l’air devient trop sec. Au printemps et en été, une petite averse est idéale pour rafraîchir ces plantes. Cela permet de plus d’éviter les bords et pointes jaunes aux feuilles.
● Pour que le palmier d’exception reste longtemps sain et beau, il suffit de lui donner de l’engrais pour plantes une fois par mois.
● De façon générale, les palmiers aiment les endroits de modérément éclairés à éclairés, mais il faut éviter de les mettre en plein soleil. À l’exception du Cycas, qui peut être sorti en été au soleil après s’y être progressivement habitué. Lorsque le Cycas produit une nouvelle rosette de feuilles, il rejette la plus ancienne. La production de nouvelles feuilles dans un endroit ensoleillé donnera des feuilles bien compactes. En appartement, les feuilles seront plus allongées.
● Bien emballer les palmiers d’exception durant les saisons froides pour le transport jusque chez le client est important : ces beautés tropicales ne supportent pas le froid.

[vc_video link=’https://youtu.be/CKcTdMRQp0E’]

   Contact
×Aix en Provence : 0442586677
La Garde : 0494080820
Hyeres : 0494382020
Port Grimaud : 0494563308
Fréjus : 0498127630
Le Beausset : : 0494987369
×

MENTIONS LEGALES VillaVerde


Entreprise

Raison sociale : VillaVerde
Adresse siège social : 5 AV. Nicolas Fabri de Peiresc- Carrefour La Pauline, 83130 La Garde
Numéro de téléphone : 0494080820
Numéro de siret : 487 646 143 00023


Hébergeur

Hébergeur : OVH
Société : OVH 
Adresse web : www.ovh.com
Adresse Postale : 2 rue kellermann 
BP 80157
59053 ROUBAIX Cedex 1

Téléphone : +33 (0)8 203 203 63
Adresse électronique (E-Mail) : support@ovh.com
formulaire de communication à suivre sur le site de "OVH"


CNIL

VillaVerde

« Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné au contact des internautes. Les destinataires des données sont : VillaVerde Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à VillaVerde 5 AV. Nicolas Fabri de Peiresc- Carrefour La Pauline Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.


×

Port Grimaud :
9h-12h30 et de 14h-19h du lundi au samedi
10h-12h30 et de 14h30 -19h le dimanche

Hyères :
9h-12h30, 14h-19h lundi au samedi
9h30-12h30, 14h30-19h Dimanche et jours fériés

La Garde :
9h-12h30, 14h-19h du lundi au samedi
10h-12h30, 14h30-19h le dimanche

Aix-en-Provence :
09h15-12h30, 14h15-19h du lundi au samedi
10h-12h30, 14h30-19h le dimanche

Le Beausset :
09h00-12h30, 14h -19h du lundi au samedi
9h30-12h30, 14h30-19h le dimanche

Frejus :
09h-12h30, 14h-19h du lundi au vendredi
9h-19h le Samedi
10h-12h30, 14h30-19h le dimanche